Opération des hémorroïdes externes ou internes

Opération des hémorroïdes externes ou internes – où opérer:

Opération des hémorroïdes externes ou internes

Près de la moitié des individus de plus de 50 ans connaissent au moins une fois les problèmes des hémorroïdes. En fait, le terme exact est « maladie hémorroïdaire ». Cette expression désigne la dilatation anormale accompagnée du gonflement des vaisseaux sanguins qui se trouvent dans la région de l’anus.

Il y a les hémorroïdes internes dilatées et les hémorroïdes externes. On peut voir et sentir par palpation ces dernières. Cela génère une sensation de mal-être, de douleur ou des irritations à ce niveau-là. Dans les cas les plus extrêmes, seule l’opération est l’unique solution possible.

Les différents stades des hémorroïdes:

Les hémorroïdes internes suivent différentes étapes avant d’arriver au stade final. Dans un premier temps, il n’y a pas de prolapsus. Si la maladie n’est pas encore traitée à ce niveau, il se développe en une masse saillante quand vous allez à la selle. Une fois votre affaire finie, elles se rétractent immédiatement.

En stade 3, il faut les pousser par le doigt pour le faire rentrer dedans. En stade 4, elles deviennent toujours saillantes, donc des hémorroïdes  externes. Pour les hémorroïdes externes, la maladie se manifeste uniquement par une thrombose. Il s’agit d’un caillot de sang qui gonfle au niveau de l’anus. Il disparait dans quelques jours après son apparition, probablement avec saignements et douleurs.

Les origines des hémorroïdes:

La maladie des hémorroïdes est due à différentes raisons. Premièrement, elle peut provenir d’une anomalie vasculaire. Il y a probablement des problèmes côté vaisseaux sanguins donc. Deuxièmement, vous pouvez avoir des problèmes mécaniques, comme la perte de tonus dans vos muscles anaux.

Ce peut être aussi une tuméfaction causée par une maladie inflammatoire. Le vieillissement permet de favoriser la survenue de la maladie hémorroïdaire. La constipation et la diarrhée sont également des facteurs déclenchants très connus. Pendant la grossesse, les bouleversements hormonaux entrent aussi en compte.

Solution efficace et extrême : opération des hémorroïdes

Quand les hémorroïdes sont encore à un stade moyen, les crèmes, les plantes en phytothérapie, l’homéopathie, l’acupuncture facilitent leur traitement. Par contre, quand elles sont déjà à un stade avancé, la seule et unique solution consiste à opérer.

Selon le cas, vous pouvez subir une « thrombectomie ». Cette opération chirurgicale consiste à enlever les caillots de sang. L’ « hémorroïdectomie » est, quant à elle, à pratiquer quand les autres traitements ont échoué et quand il y a des saignements importants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *